Groupement des Gestionnaires de Centres Sportifs des Savoies
90 chemin des fins
74 000 ANNECY
/
04 50 57 56 02



NOTE






GRAND CHAMBERY DIRECTION DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE ET DES GRANDS EQUIPEMENTS Piscine - Parc de Buisson Rond - Rue Sainte Rose – CS 82618 – 73026 Chambéry cedex 04 79 85 88 88 - grandchambery.fr - @GrandChambery - cmag-agglo.fr
Date : 15/04/2020



A l’attention de : Gilles Glad De : Dominique Métral S/c : Aurélia Mellinger, Fred Mahut, Jean-Pierre Favorio, Guy Charlier, Matthieu Labeye Copie : Nathalie Richard, Gilles Lietti




Objet : Réouverture de la piscine du Stade




Les questions inhérentes au dé confinement à l’échelon national se posent à nous dans nos équipements dès aujourd’hui ou du moins quand les décrets de fermeture successifs ne seront plus prorogés.

Comment adapter dans nos piscines les gestes barrières dans un lieu qui par essence « regroupe du public » ; tout l’inverse de ce qui est préconisé et qui a amener les instances à confiner tout le pays. Un non-sens donc sur lequel je vous propose quelques pistes que vous pourrez développer.


Cette note a pour but de réfléchir à la mise en œuvre d’un fonctionnement différent et de protocoles à respecter afin de garantir des conditions sanitaires optimums pour se prémunir d’une contamination du virus Covid 19 ; préserver la santé d’une part des usagers et d’autre part des agents.


A ce jour, aucune directive au niveau nationale n’a été prise. Nous devons partir d’une page blanche et réajuster en fonctions des décisions prises au plus haut niveau de l’état et en fonction de l’évolution de l’épidémie.


Je collecte donc ici, vos retours et propositions en essayant de les classer en 4 secteurs et en les graduant (des mesures les plus légères au plus lourdes) pour les conditions d’accessibilité, l’implication dans la pratique et les protocoles de désinfections. Nous pouvons aussi imaginer un dispositif à 3 vitesses, que nous allègerons.









GRAND CHAMBERY Titre du document – date - page 2/4



Postulat de départ :

Objectif numéro 1 : limiter les contacts - offre uniquement de baignade ; annulation ou adaptation des cours scolaires, enfants, adultes, aquagym -annulation des prestations annexes : espace détente ; toboggan, restauration…




1- Les conditions d’accessibilité (avant la baignade)

Ces conditions d’accès doivent faire l’objet d’une information claire sur place mais aussi sur les supports de communication en vigueurs car elles conditionnent le bon déroulement et les bonnes mises en application des gestes barrières. Elles doivent aussi être acceptées par tous et donc apparaitre dans des CGV spécifiques à cette période.



-limiter l’accès en fonction de l’âge (90% des décès Covid 19 ont plus de 60 ans). Mesure radicale et très controversée sachant que la moyenne d’âge de nos visiteurs est de 55 ans.

-contrôler l’état de santé des futurs baigneurs (prise de température, asthme, diabète, antécédents médicaux). Dans quelles mesures pouvons-nous pousser ces contrôles ?

-réorienter la vente et la réservation en ligne : entrée « Covid » par tranches horaires afin de limiter les contacts avec les agents de l’accueil, le regroupement en caisse, le temps d’occupation par personne et pour optimiser la FMI par créneaux. Cela permettrait de booster la vente en ligne et familiariserais le baigneur à l’outil.

-matérialiser le parcours baigneur : zone de désinfection des mains et d’informations, fléchage, périmètre de sécurité, sens de circulation dans les vestiaires

-mise en place de protections du personnel type panneaux plexiglass

-utilisation d’EPI appropriés pour les agents (gants jetables, gel désinfectant, lingettes, port de masque (voir service prévention)

-présence minimum du personnel sur les postes de travail, organiser des rotations

-payement par CB au maximum sans contact ou dispositif de rendu monnaie automatisé

-tenir un maximum les portes ouvertes

-renfort du personnel sur des missions de renseignements présentiel et téléphonique









GRAND CHAMBERY Titre du document – date - page 3/4

2- La pratique (pendant la baignade)

Une fois sur les bassins comment arriver à « diluer » la fréquentation ?

-limitation de la Fréquentation à 100 - 150 personnes sur 3 ou 4 créneaux de 2 ou 3 heures avec évacuation afin de limiter les croisements. 10h-12h / 14h-16h /18h-20h ou 10h00 à 13h / 14h-17h / 18H- 21h Ou 9h-11h / 12h-14h / 15h-17h / 18h-20h, une utilisation par typologie de clients (exemple : les actifs entre 12 et 14h…

Permettant: - un accès pour 300 à 600 personnes par jour - désinfection des casiers / vestiaires / douches / toilettes entre les pauses. - gestion des flux et croisements maîtrisés dans les douches et vestiaires - désinfection des outils (chaises de surveillances, talkiewalkie…)

Condamnation des blocs vestiaires centraux et mise en place d'un système de rotation entre chaque rangée de cabines + casiers en fonction des créneaux (cela permet un nettoyage alterné sur une rangée de cabines et casiers à la fin de chaque créneau) Ex: créneau 1: cabines du couloir de droite + casiers rangée 1 créneau 2: cabines du couloir de gauche + casiers rangée 2 etc… -Numéroter les cabines pour un usage unique à chaque créneau et/ou ne pas utiliser les casiers.


Nous savons que dans l’eau (sous la surface), le risque semble limité vu la présence de produits désinfectants. Cependant, sachant que chaque client expire à environ 5 à 20 cm au-dessus de la surface de l’eau le risque est là bien plus conséquent. D’où la limitation nécessaire du nombre de baigneurs en contrôlant bien l’absence de croisements

-FMI dans les lignes, bassin de 25m réservé à la natation (3 nageurs par ligne = 24 nageurs)

-obligation du port du bonnet (réajustement du règlement intérieur




3- les protocoles de désinfections

Il s’agit là de ne pas pouvoir permettre la transmission par contacts

-mise en place de distributeurs sans contacts de savon et de gel hydro alcoolique dans les WC et à l’entée

-protocole désinfection des surfaces (fréquence, produit, techniques…). Nous attendons de pouvoir nous appuyer sur des études sérieuses de nettoyage par la vapeur.

-nettoyage des outils (talkie, poste de travail, technique, caisse)

-désinfection des cabines, des casiers, des toilettes et des douches

-augmentation du taux de chlore libre

-augmentation de l’apport d’air neuf par les centrales de traitement

-contrôle physique de la douche savonnée obligatoire

-gestion des déchets



GRAND CHAMBERY Titre du document – date - page 4/4


 
 
 
 
 
 

GGCS DES SAVOIES

N° SIRET : 51063967700010